Vous possédez des biens immobiliers mais ceux-ci ont des coûts importants en termes d’énergie ? Capfinances vous explique comment agir pour réduire la consommation énergétique de votre patrimoine immobilier.


Pensez efficacité énergétique lors de vos investissements immobiliers

Les bâtiments neufs de moins en moins énergivores

Des normes relatives à l’efficacité énergétique, comme la RT 2012 et maintenant la RT 2020, resserrent les contraintes en termes de consommation énergétique des bâtiments. À partir de la fin de l’année, tous les nouveaux bâtiments devront être passifs en énergie, voire positifs (à savoir, fournir de l’énergie à d’autres bâtiments, notamment grâce à la présence de panneaux photovoltaïques).

Si vous souhaitez économiser sur vos charges, pensez donc lors de vos achats à réfléchir soigneusement au volet “efficacité énergétique” de votre projet, et à privilégier les bâtiments les plus récents. Si le coût de départ peut être plus élevé, l’effort en vaudra la chandelle !

Pensez à la rénovation énergétique

Vous voulez que votre patrimoine immobilier soit moins énergivore, à la fois pour votre porte-monnaie et pour la planète ? Sachez que les travaux de rénovation énergétique sont très efficaces pour rattraper le manque d’efficacité énergétique de logements vétustes. D’autant que ces travaux ont l’immense avantage de pouvoir être pris en charge par une multitude d’aides privées et/ou publiques, listées sur cette page. Vérifiez votre éligibilité et n’hésitez pas à vous lancer : de tels travaux ne peuvent qu’être bénéfiques et faire grimper la valeur de votre bien !

Choisissez les bons fournisseurs pour réduire vos dépenses en énergie

Total Direct Energie, Eni, EDF, ekWateur… De nombreux fournisseurs s’offrent à vous

Depuis 2007, le marché de l’énergie est ouvert à la concurrence. De nombreux fournisseurs d’électricité et de gaz ont donc vu le jour, proposant bien souvent des prix indexés sur le Tarif Réglementé de Vente (TRV).

Le TRV est fixé par la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE), après consultation du gouvernement. Seuls EDF pour l’électricité et Engie (ex-GDF Suez) pour le gaz ont le droit de le proposer (pour information, il n’est plus possible de souscrire le TRV du gaz).

Les autres fournisseurs fixent librement le prix des abonnements et du kWh. L’indexation sur le TRV leur permet de garantir à leurs clients d’être moins onéreux qu’EDF. Choisir un fournisseur alternatif comme Total Direct Énergie, Eni ou Enercoop, peut donc vous permettre de réaliser des économies conséquentes, surtout si vous possédez plusieurs logements dont vous payez l’électricité et/ou le gaz.

Consultez des avis clients pour faire le meilleur choix entre Eni, Total Direct Énergie, Engie…

Bien sûr, le premier élément à prendre en compte dans votre choix de fournisseur est le prix qu’il vous propose pour l’abonnement et les kWh consommés. D’autres paramètres peuvent aussi jouer, comme le fait qu’il propose ou non des offres domotiques par exemple – celles-ci pouvant apporter une réelle valeur ajoutée dans le logement, et permettre de faire des économies d’énergie considérables en gérant mieux sa consommation.

Un des éléments primordiaux reste cependant la qualité du service client, car c’est à lui que vous devrez vous adresser pour toute question ou démarche relative à votre contrat. Et là-dessus, seuls les commentaires et avis sur les sites d’Eni, Total Direct Énergie, Happ-e, Engie, ekWateur – et mieux encore, sur des sites indépendants – pourront vous renseigner.

Pour réduire la consommation énergétique de votre patrimoine immobilier, il vous faut donc faire le choix du meilleur fournisseur, mais aussi vous pencher sur l’efficacité énergétique de vos biens en eux-mêmes. Gardez aussi cela en tête pour vos futurs investissements !